Retour en 2013, la cadeau d'anniversaire est un séjour à Rome. Le temps est beau, il fait très bon, et nous avons 7 jours pour nous prélasser dans la capitale antique. Entre les restaurants, les vieux monuments, les symboles internationnaux, et la multitudes de petites églises aussi riches les unes que les autres, je ne sais plus où donner de la tête !

Dévorer la suite


Pont Alexandre III

  • Paris

Photographie de nuit

J'ai de grandes difficultés à traiter les photos de nuit. Les lumières artificielles faussent totalement la balance des blanc, si bien que l'image finale est teintée. Il est bien sûr possible de récupérer le ton juste, mais j'ai du mal à obtenir un résultat réaliste dans la plupart des cas.

Je pense que cette photo est l'une des rare que j'ai à peu près réussie.

Alexandre III à Paris

Souvent je me surprends à penser que je n'aimerais pas la pêche car il faut attendre des heures. Pourtant lorsqu'il s'agit de photographie, je suis capable d'attendre très longtemps.

J'ai fais le pied de grue pendant plus d'une heure en attendant que le soleil se couche, laissant place à l'heure bleue. Pendant ce temps, j'ai eu le temps de faire le tour du pont, voir passer une manifestation, une voiture se faire légèrement accidenter, et des dizaines de passants passer.

Mais l'attente en valait le coup, d'autant plus que c'était l'un des rares soirs avec un ciel dégagé.
 

Pont alexandre III à Paris


Le dôme des Invalides

  • Paris

Prise de conscience

Il y a quelques temps je regardais le portfolio d'un photographe que j'apprécie, notamment Rome et Paris que je connais. Et puis j'ai réalisé qu'il ne prenait quasiment que des photos de lieux connus : des ponts, des monuments ou des bâtiments vus des centaines de fois.

C'est là que j'ai eu cette prise de conscience : il ne faut pas délaisser des prises de vues classiques sous prétexte qu'ils ont déjà été utilisées encore et encore. Après tout, on prend des photos d'abord pour soit. Chacun peut retranscrire sa vision du lieu, en fonction de la lumière et de la composition.

Moi qui cherchais avant tout à rechercher des points de vus originaux, cela modifiera un peu ma démarche. Après tout si un jour je quitte Paris, je regretterais de ne pas l'avoir fait.

Le dôme des Invalides à Paris

Ce week-end je me suis levé vers 6h pour le prendre en photo. Je suis resté 1h20, afin de jouer entre l'heure bleue, les lampadaires, et le lever du soleil.

Problème : à la fin de la session, j'avais perdu de capuchon d'objectif ! Je l'ai cherché dans les poches de mon manteau, dans le sac photo, et rien. C'est dans des cas comme ça qu'on fini par fouiller dans les endroits les plus improbables: tout au fond du sac à dos, dans la doublure du manteau, on tate les bas du pantalon, etc ... xD

Finalement il est était planqué dans le coin d'une poche, celle de la ceinture ventrale du sac à dos. Et pendant 5 minutes j'avais tout retourné. :)

dôme des Invalides, Paris France