Une journée à Vichy

Il y a six ans, j'ai traversé Vichy en autocar. Ébahis par la beauté de cette ville, j'ai depuis conservé l'envie d'y revenir et m'y arrêter un jour. Or notre petit séjour en Auvergne est justement l'occasion de concrétiser tout ça. Après 1h30 de route, nous voici en plein centre-ville de la ville des sources. 


EDITION : J'ai volontairement éludé le régime de Pétain afin de ne pas alourdir cet article et parce qu'il n'a pas contribué à la magnificence de cette cité.

Bien que les marques du régime stigmatisent toujours le nom de Vichy, il constitue toutefois une part de l'histoire de France.

Aussi je vous recommande le visionnage du documentaire de "Visites privée" à ce sujet, qui est très instructif sur cette période (15min).


Vichy, ville des sources

Eaux minérales, cures, bonbons, cosmétiques. Voilà bien des choses qui ont fait connaître Vichy dans le monde. Leur point commun ? Les sources naturelles très chargées en minéraux. On dit que ces eaux tirent leur origine de la chaîne des Puy et qu'elles s'engouffrent dans des failles pour un voyage de 10 000 ans avant de rejoindre Vichy. Là, dans les profondeurs de l'Auvergne, l'eau monte en température pour jaillir jusqu'à la surface.

La source des Célestins

Embouteillée sous le nom "Vichy Célestins", la source des Célestins est probablement la plus célèbre de Vichy. Cette source est entre autre accessible ici, au Parc des Célestins.

Hall de la source des Célestins

Avec sa température comprise entre 17°C et 22°C, la source des Célestins est la moins chaude des 6 sources encore en activité. Son accès est totalement libre, en revanche il est interdit de commercialiser cette eau.

Source des Célestins

Au moment de notre visite la rotonde est en travaux. Mais l'essentiel du bâtiment demeure bien préservé.

Source des Célestins

Source des Célestins

Le Hall des sources

Plus au nord à l'extrémité du Parc des Sources, nous trouvons cet étrange bâtiment fait de métal et de verre. Il est connu sous le nom de Hall des Sources, car ici jaillissent plusieurs sources :

Sources dites "froides" :

  • Les Célestins (22° - accessible au public)
  • Lucas (27° -  réservée aux curistes)

Sources dites "chaudes" :

  • Hôpital ( 34° - curistes aussi)
  • La Grande Grille (39° - curistes)
  • Chomel (43° - curistes)

Hall des sources

Hall des Sources

Hall des sources

Les thermes des Dômes

D'inspiration orientale, cet établissement soigne les maladies métaboliques, affections digestives et rhumatismes. Pour cela les curistes ont accès à une variété de piscines, hammam, sauna et machines de sport.

Par le passé, il était aussi préconisé de boire jusqu'à 25 à 30 verres d'eau en complément ! Pour cela rien de plus simple: il suffisait de franchir les 10 mètres qui séparent les thermes du Hall des Sources.

Termes de Vichy

Termes de Vichy

Termes de Vichy

La source Lardy

Très proche du parc des Célestins (tout en haut), nous retrouvons la source Lardy en plein milieu du campus universitaire Albert Londres. Si celle-ci a pu conserver la fontaine ainsi que son pavillon en bois, elle est aujourd'hui obstruée et ne produit plus d'eau.

Source Lardy, Vichy

Source Lardy, Vichy

A la fin du XXeme siècle, la manne des eaux de sources attirent beaucoup de professionnels de la santé qui y voient une façon de s'enrichir. Les forages se multiplient à un tel point que le gouvernement doit mettre en place une législation pour protéger les sources.

Cet engouement prendra fin avec les guerres mondiales dès 1914. De nos jours, la Compagnie de Vichy exerce un total monopole sur les sources de Vichy. En revanche le domaine thermal appartient à l'Etat.

Vichy, ville d'architecture

Un coup de pouce

Si Vichy connait un développement important dès le début du XIXeme siècle, son ascension va s'accélérer durant le Second Empire (~1850). En effet Vichy devient la destination privilégiée de Napoléon III, alors sujet à des calculs rénaux. Il proposera un plan de développement pour la ville s'étalant entre 1861-1870.

Son intervention permettra l'édification d'une gare, d'une église, d'hôtels et de parcs, dont l'aménagement d'une promenade de 2km le long de l'Allier.

Parc Napoléon III à Vichy

Les hôtels de Vichy

Vers la fin du XIXème siècle la renommée de Vichy dépasse même les frontières. Ainsi la ville culminera à 2 millions de visiteurs/an au cours des années 1930. Un telle affluence nécessite une infrastructure d'hébergement conséquente qui place Vichy parmi les villes les mieux équipées en hôtellerie.

Omniprésents dans la ville, ces hôtels existent sous de nombreuses formes et nombreuses tailles. Aujourd'hui une grande partie de ces édifices sont devenus des résidences à l'image de l'hôtel des Ambassadeurs ci-dessous, transformé en appartements en 1998 :

Hôtel Les Ambassadeurs

Le Grand Casino

Dans les années 80, le Grand Casino de Vichy transfert ses tables de jeux et ses machines au Casino Le Grand Café, situé juste à côté. Devenu palais des congrès, ce vieux bâtiment conçu au Second Empire accueille désormais salons d'entreprises, séminaires et dispose même d'une salle d'opéra.

Casino de Vichy

Casino de Vichy

Grand Casino de Vichy

Une cohabitation de styles

En se promenant dans Vichy il arrive que l'on tombe sur des quartiers plutôt résidentiels où il existe une vaste diversité architecturale. De façon générale les murs anciens sont très bien entretenus, si bien que le neuf cohabite très bien avec.

Rue du Maréchal Lyautey

Maison du concierge, Vichy

Plus moderne, le centre commercial Les Quatre Chemins remplace l'ancien hôpital thermal militaire au cœur de la ville. Sa présence depuis 2002 a stimulé cette partie de la ville qui se dégradait lentement.

Centre commercial Les Quatre Chemins de Vichy

Rénovée en 2013, l'église Saint-Louis a été commanditée par un décret de Napoléon III.

 

Eglise Saint-Louis, Vichy

Rues Longchamp et Saint-Dominique

Nous terminerons avec les rues de Longchamp et Saint-Dominique, que nous avons découverts dans un magazine édité par la ville. Ce quartier résidentiel légèrement excentré cache de magnifiques maisonnettes à étage toutes aussi splendides que serrées entre elles.

Pavillons de Vichy

Le quartier résulte de la frénésie bâtisseuse de 1890-1914. Certaines de ces maisons avaient pour vocation d'être des locations estivales avec tout le confort moderne (électricité, eau courante, etc).

Pavillons de Vichy

Castel Vichyssois et Villa Saint-Dominique, Vichy 

Les sources de cet article : 

Partager ce bel article

Écrire un commentaire

Quelle est la cinquième lettre du mot vzzfit ? :