La citadelle de Brouage

Aujourd'hui nous visitons Brouage, une petite place forte non loin de Rochefort, situés en plein milieu des marais salant. Anciennement très riche et prisé par le pouvoir monarchique, aujourd'hui Brouage est redevenue un petit village comme un autre.

Sa petite taille ne l'a pas empêché de retisser des liens surprenants avec un autre grand Pays. Mais pour comprendre ces liens il va nous falloir creuser jusqu'à l'âge d'or de la petite citée.


Afficher une carte plus grande

Pourquoi. Pourquoi cette cité est-elle isolée en plein milieu des marais ? Pourquoi a-t-elle été fortifé ainsi ? Pourquoi attire-t-elle donc autant de touriste en saison pleine ?

Pour répondre à ces questions il est nécessaire de creuser dans son passé, à une époque antérieure à son apparition.

Fortification de Brouage

L'histoire de Brouage est bâtie sur l'exploitation du sel, qui commence dès le VIIeme siècle. A cette époque le niveau de la mer est plus haut et le sel est récolté sur l'archipel de Hiers, qui en émerge.

Pour rappel le sel est à cette époque la seule façon de conserver les aliments. Ce n'est que vers le XIeme siècle que le clergé industrialise l'exploitation de cette ressource très recherchée.

Dans les rues de Brouage

Mais l'essor de Hiers ne commence qu'en 1555, lorsque le Seigneur de Hiers décide de fonder un port fortifié dédié à la négoce du sel : "Jacopolis". Très rapidement Jacopolis monte en puissance et devient un important port européen pouvant faire mouiller jusqu'à 200 bateaux dans son port.

Avec sa position économique dominante et sa position stratégique vis-à-vis de La Rochelle, Jacopolis attire les convoitises et la ville bascule entre les factions catholiques et les protestants alors en tension.

En 1576 le roi Henri III finit par intervenir en annexant Jacopolis sous son autorité et renomme la ville en "Brouage".

Fortin de Brouage

Poudrière Saint-Luc

C'est dans ce contexte de guerre de religion que naquit un certain Samuel de Champlain, qui va devenir navigateur, soldat, explorateur, écrivain, géographe... bref un grand aventurier contemporain.

Samuel s'illustrera par ses voyages outre-Atlantique. Il se rend déjà 2 ans au Panama puis au Mexique sous le Pavillon espagnol. Puis rappelé en France, il obtient la protection de Henri IV. Tous ses prochains voyages se feront vers Nouvelle-France, le territoire français en Amérique.

Marché artisanal de Brouage

Marché artisanal de Brouage

Il va ainsi effectuer 12 expéditions au cours desquels il sillonne le pays, participle à la création de plusieurs comptoirs et traite avec le peuple indien. Au cours d'une exploration au fleuve Saint-Laurent, il repère un emplacement où il va pouvoir monter la première colonie française : Quebec.

Il y mourra 25 ans plus tard et entre dans la postérité en tant que l'un des fondateurs du Canada Francophone.

Restaurant le Brouage

De son côté Brouage reste une ville royale, passant des mains de Louix XIII et Louis XIV qui mandateront le conte de Conti puis Vauban pour améliorer les fortifications de Brouage.

Mais la citadelle connait un terrible déclin au 17eme siècle, avec la diminution du niveau de la mer. Le port perd l'essentiel de sa capacité maritime et se fait supplanter par Rochefort.

Muraille de Brouage

Fortification de Brouage

Au XIXeme siècle les fortifications échappent de peu à leur démantèlement lorsque Brouage est classé comme monument historique (encore une fois Merci à Prosper Mérimée).

Bien que la citadelle soit en décrépitude, Quebec n'oublie pas la mère de Samuel de Champlain et en 1970 la gouvernement offre à Brouage une stèle pour Samuel de Champlain. Suite à ce geste des liens se nouent avec le Canada.

En 1973 Brouage se jumelle avec la ville de Champlain au Quebec et en 1982 le gouvernement du Nouveau-Brunswick offre un vitrail pour l'église Saint-Pierre-et-Saint-Paul.

Eglise de Brouage

Eglise Saint-Pierre-et-Saint-Paul de Brouage

Brouage entend reprendre du poil de la bête et entreprend d'importants travaux de rénovation dans les années 80. La ville voit un échappatoire dans le tourisme.

Maison de Brouage

D'autres dons s'étaleront sur 25 ans, au cours desquels les villes de Quebec, Montréal et Ontario offrent d'autres vitraux pour l'église. Une ministre de la culture du Quebec viendra même en personne afin d'inaugurer l'un de ces vitraux. Puis en 2008 on célèbre les 400 ans de Quebec.

Fortifications de Brouage

Aujourd'hui j'ignore quels sont les liens actuels entre Brouage et l'Est du Canada. Mais le renouveau de Brouage permet d'accueillir chaque année 500 000 visiteurs de tous horizons.

Si vous venez sur Brouage gardez l'œil ouvert. Vous tomberez sans doute sur la Rue du Québec et le Square du Nouveau-Brunswick.

Quelques liens :

Partager ce bel article

Écrire un commentaire

Quelle est la troisième lettre du mot rurzhr ? :