L'abbaye de Royaumont

07 juin 2017    Aucun commentaire
Religieux Monuments


Cet hiver je me suis rendu à l'abbaye de Royaumont dans l'Oise. D'un passé très riche, cette grande abbaye cistercienne a oscillé plusieurs fois entre les mains d'intérêts privés et d'ordres religieux.

Entièrement rénovée, la majeure partie du rez-de-chaussée est accessible à la visite libre, les salles aux étages étant restreintes aux spectacles et réceptions. Mais en comptant l'immense parc, cela fait tout de même quelques heures de promenade sur le site.



View Larger Map

L'HISTOIRE DE L'ABBAYE

Royaumont est une abbaye fondée au XIIIeme siècle sous le règne du roi Louis IX (Saint-Louis). Très pieux, il en confie la direction à une communauté monastique cistercienne  et viendra régulièrement s'y recueillir. Le parc de l'abbaye occupe une superficie de 6,5 hectares et canalise le cours de la Thève et de l'Ysieux pour un usage utilitaire.

Abbaye de Royaumont

Après la révolution française l'édifice est déclaré bien national et la poignée de moines qui en occupe encore les murs sera expulsée. Le nouveau propriétaire des lieux veut transformer l'abbaye en une manufacture.

Sacristie et entrée de l'abbaye de Royaumont

Sacristie et entrée du bâtiment des moines

Le sanctuaire est amputé de sa grande abbatiale (l'église de l'abbaye) et les pierres serviront à bâtir le village des ouvriers. De nouveaux canaux sont aussi aménagé afin d'entraîner le mécanisme des machines à filer. On va ajouter un étage au bâtiment des moines, tandis que le grand réfectoire accueillera des ateliers.

Canaux de l'abbaye de Royaumont

Ce canal résulte des modifications du réseau hydraulique passant sous l'abbaye pour actionner les machines à tisser

Ruines abbatiale abbaye de Royaumont

Les ruines de l'abbatiale - de gauche jusqu'au fond - donnent une idée des dimensions du bâtiment

En 1864 l'abbaye est rachetée et mis à disposition des religieuses de la Sainte Famille de Bordeaux. Le lieu est alors un noviciat formant les nouvelles religieuses. Pendant 50 ans elles vont faire restaurer l'abbaye tout en conservant les modifications structurelles laissées par l'industrie.

Restaurant de l'abbaye de Royaumont

Terrasse du restaurant de l'abbaye de Royaumont

En 1905 l'abbaye devient la propriété de la famille Goüin. Les restaurations vont se poursuivre sous l'égide de Henry Goüin et sa femme Isabel Lang, qui veulent en faire un pôle artistique et intellectuel. Dans cette démarche, ils transfèrent la propriété de l'abbaye à la Fondation Royaumont qu'ils créent ensemble en 1968.

LE CLOÎTRE

Inhérent à toute abbaye, du cloître d'origine il n'en reste aucune représentation d'époque. La forme actuelle est une reconstitution du jardin tel qu'il existait au temps de religieuses au XIXeme siècle.

Cloître de l'abbaye de Royaumont

Le jardin est articulé en 4 parties autour d'un bassin. Il suit un style français de la Renaissance. Le bassin est pourvu d'un jet d'eau simulant le comportement d'un geyser : d'abord l'eau va frémir, puis bouillonnera de plus en plus jusqu'à exploser en un jet haut de 7 mètres... Enfin c'est le comportement supposé, car je n'ai pas eu la chance de le voir (nous étions en hiver).

Cloître de l'abbaye de Royaumont

Le cloître donne un accès direct :

  • aux ruines de l'abbatiale
  • à l'ancienne sacristie convertie en salle-musée
  • à l'entrée du bâtiment des moines.
  • la cuisine des moines

J'ai illustré certains de ces endroits au début de cet article.

Cloître de l'abbaye de Royaumont 

LA CUISINE DES MOINES

Ici étaient préparés les repas des moines d'un côté et des frères convers de l'autre. Les convers appartiennent à la famille monastique et étaient en charges des affaires du monastère, ainsi que les tâches domestiques et agricoles. A l'inverse, les moines consacraient leur vie à la vénération de Dieu et à l'étude.

Je précise que le réfectoire et le lieu de vie des convers était dans un bâtiment séparé de l'abbaye qui ne se visite pas.

La cuisine des moines, abbaye de Royaumont

La cuisine a été l'objet de lourdes restaurations en 1937, suite à l'ère industrielle qui avait conduit à la suppression de voûtes ainsi que de la cheminée de la pièce. Il s'agit d'un lieu massif et impressionnant.

LE RÉFECTOIRE DES MOINES

Comme son nom l'indique, il s'agissait du lieu de repas des religieux. Les dimensions en disent long sur le nombre de moines. Une chaire, située à droite sur l'image, permettait la lecture divine pendant l'heure du repas. 

Néanmoins à l'approche de la révolution l'abbaye ne comptait qu'une dizaine de moines si bien que l'on suppose que le lieu a fini par être désaffecté.

Réfectoire des moines, abbaye de Royaumont

Pendant la période industrielle le réfectoire a été aménagé en forge et en atelier de menuiserie. La pièce fût modifiée structurellement : des colonnes furent retirées, des voûtes détruites, des ouvertures on été percées dans les murs et les vitraux furent remplacés par des persiennes.

Réfectoire des moines, abbaye de Royaumont

L'ordre des religieuses qui succède mandate un architecte spécialisé dans le néo-gothique afin de restaurer la pièce telle qu'elle était à son origine. Elle est réaménagée en chapelle qui sera inaugurée en 1870.

Pendant la première guerre mondiale on utilisera sa surface afin d'accueillir de nombreux soldats blessés au front. Depuis 1936 à aujourd'hui, le réfectoire est utilisé pour divers spectacles / concerts.

LE JARDIN DES 9 CARRÉS

Jardin des 9 carrés, abbaye de Royaumont

Créé en 2004 en collaboration avec la Fondation Yves-Rocher, cet espace a pour but de recréer un jardin médiéval. Il ne représente pas le jardin tel qu'il était à la période des moines, mais utilise des plantes qui étaient cultivées à cette époque.

Jardin des 9 carrés, abbaye de Royaumont

Les 9 carrés en question sont délimités par des bacs en osier. Les plants sont renouvelés tous les 3 ans, la dernière en date remontant à mi-2016.

Jardin médiéval de l'abbaye de Royaumont

Le jardin est hivernal, si bien qu'il y a toujours quelque chose à voir toute l'année.

LE JARDIN POTAGER

Jardin potager de l'abbaye de Royaumont

Les abbayes ont souvent joué un rôle de centre d'expérimentation botanique et agricole par le passé. Or du jardin originel il n'en reste plus rien, aussi cet aménagement ne remonte qu'à 2013.

L'hiver n'aidant pas, la plupart des images que j'ai créé n'étaient qu'amoncellement d'arbres sans feuille, peu intéressants visuellement. Aussi je me contenterai de vous montrer cette serre accolée au mur d'enceinte du domaine.

Quelques liens :


  • Partager cet article

Écrire un commentaire

Quelle est la troisième lettre du mot pkyc ? :

Garder le contact

Rechercher

Dernières photos